La Capoeira

Qu’est ce que la Capoeira ?

La Capoeira est un art-martial afro-brésilien créé par les esclaves africains à l’époque colonial au Brésil. Il leur était interdit de lutter car toute forme de rébellion était mal vue. Alors dès que les maitres s’approchaient, les esclaves déguisaient leur art-martial en jeu mêlant chant et musique, le combat prenant la forme de danse et d’acrobatie inoffensives. Ainsi, la Capoeira est tout un style de vie qui regroupe une manifestation culturelle (de par ses chants, sa musicalité et ses codes), la lutte traditionnelle (ayants ses coups, ses prises) et également un jeu d’apparence enfantin (mouvements acrobatique, malice). La Capoeira va se diffuser d’abord clandestinement avant de s’exporter aux quatre coins du monde à partir du 20ème siècle.

« Un jour on demanda à Pastinha, une des grandes figures respectés de la Capoeira, ce qu’est la capoeira..et lui, le vieux maître respecté demeura silencieux un moment, regarda au plus profond de son âme, et répondit tranquillement, sous forme de chanson:

La capoeira est un jeu, un jouet, c’est respecter ta peur, bien doser ton courage, c’est un combat, c’est le plaisir de l’élégance de l’intelligence, C’est le vent dans la voile, un gémissement dans la Senzala, un corps qui tremble, un berimbau bien joué, l’éclat de rire d’un enfant, le vol d’un oiseau, l’attaque du serpent corail, le goût du danger dans la gorge, c’est rire devant l’ennemi, en agitant la main, c’est l’écho du cri de Zumbi dans les quilombos, c’est se relever de sa chute, avant de toucher le sol, c’est la haine et l’espérance, le coup porté au visage qui blesse le cœur, c’est aussi relever un défi, avec la volonté de combattre, c’est un petit bateau abandonné sur les vagues de la mer, un petit bateau en pèlerinage abandonné à la dérive; sans but… »

Pourquoi pratiquer la Capoeira ?

La Capoeira c’est plus qu’une lutte, c’est toute une philosophie de vie imprégné de la culture brésilienne. Pratiquer la Capoeira ce n’est pas juste s’entrainer à maîtriser certains mouvements, c’est aussi de la musique, du chant et la joie de vivre !

Comme art-martial, la Capoeira est un système assez complet en mêlant jeu au sol, coups de pieds, esquives, donc vous retrouverez ce côté de self-défense pour ceux qui recherchent cela et un entrainement physique.

Mais à cote de cela, la Capoeira va favoriser les aspects cognitifs et affectifs des pratiquants, stimuler leur perception des choses (et de la vie en générale), d’améliorer  le contrôle de soi et sa concentration ainsi que réduire sensiblement le stress quotidien. Tout ceci en intégrant l’aspect musical et divertissant de la musique brésilienne.

Comment se déroule une séance de Capoeira ?

Dans la Capoeira, on travaille la technique et la résistance propre aux art-martiaux, la dextérité et la force propre des acrobaties ainsi que l’agilité des exercices au sol. Tout cela combiné permet de jouer à la Capoeira.

Les mouvements basiques de la Capoeira sont des attaques avec des coups de pieds mélangeant acrobatie et jeu au sol, en balançant continuellement sont corps. C’est ce qu’on appelle la ginga. Il est commun, en fin de séance, de mettre en pratique les acquis du jour dans ce que l’on appelle la roda : tous les pratiquants forment un cercle, où deux capoeiristas vont jouer sous le rythme du berimbau joué par le maitre de Capoeira.

Qui peut pratiquer la Capoeira ?

La Capoeira est une discipline où ni l’âge ni le sexe ne peut en empêcher la pratique. Quelque que soit votre parcours, vous pouvez toujours vous adonner à cet art qui compte actuellement plus de 20 millions de pratiquants dans le monde.

Culture du Brésil

Comme nous l’avons vu, la Capoeira puise et s’enrichit de la culture afro-brésilienne. Ainsi, on retrouve dans la Capoeira des représentations populaires telles le Maculele et la Samba.

Le Maculele : c’est une danse d’origine afro-indigène où il faut suivre le rythme des atabaques et des cantiques populaires africains.

La Samba : qui n’a jamais vu ces belles brésiliennes se déhancher au fameux carnaval de Rio de Janeiro ? La samba est une danse brésilienne qui se base sur les mouvements des hanches, jambes et pieds accompagnée par des chants rythmés.

Samba-da-roda : c’est un des trésors culturels brésilien. La caractéristique de cette samba résident dans le fait que les participant se rassemblent en formant un cercle que l’on appelle la roda. Tour à tour, les pratiquants se placent au centre du cercle et s’exécutent pendant que les autres chantent des poèmes tout en applaudissant sous le rythme de la musique. C’est dans l’état de Bahia, au 17ème siècle que cette manifestation culturelle prend forme avant de se diffuser par les migrants de Rio de Janeiro et façonné l’identité brésilienne. La Samba-da-roda est déclarée, en 2005, patrimoine immatérielle culturelle de l’UNESCO, c’est dire tout ce qu’elle représente.